Event, Lifestyle

Tennis : Terre battue à Roland Garros 2018

6 juin 2018

Tennis : Terre battue à ROLAND GARROS 2018

« Si vous gagnez sans progresser, vous ne serez jamais champion » John Mc Enroe

Rendez-vous annuel à Roland Garros pour l’un des plus beaux tournois du Grand Chelem : prestigieux tennis sur terre battue à Paris, à la porte d’Auteuil.

Renommée, cette terre battue ocre est arrosée, balayée, chérie. Cette terre comme une poudre de soleil se foule sous les pieds des athlètes. Les pieds des joueurs glissent, sautillent, galopent et laissent des traces comme les sabots des chevaux dans un manège. Les balles jaunes rebondissent. Cette terre est unique. 

Depuis ma plus tendre enfance, chaque début de quinzaine du mois de juin, je reste scotchée à mon téléviseur ou encore mieux je me plonge dans l’arène chaude et tumultueuse pour admirer les joueurs. Qui est le taureau ? Qui est le toréador ? Qui gagnera ? Qui est le chouchou du public ? Ces champions hommes et femmes se battent avec leur « ha », leur « heu », leur « hou ». Cri de concentration, cri de l’effort, cri de jouissance ? A bout de bras , à bout de raquette , à bout de balle, un seul but : la victoire, la coupe des 4 mousquetaires, le titre de champion sur terre battue, le nom du vainqueur gravé.

Parés de lunettes de soleil, de panama, de casquette, de turban, les spectateurs ont un seul objectif : suivre des yeux cette petite balle en feutre jaune. Elle est frappée et slicée dans la raquette, elle vole, rebondit, tournoie, vrille, ou tombe dans les mailles du filet. Elle se fait aussi rattrapée dans les mains des ramasseurs de balles. Le spectateur est hypnotisé, happé et applaudit. Le joueur prend la balle au bond : service volée, ace, lob, smatch, coup droit, revers croisé, amortie, passing-shot…

Tous ces magnifiques coups nous mettent en émoi ! Tous enfants de la balle, on se la renvoie !

Le tennis ne se prend pas par-dessus la jambe : cela me fait de belles jambes, à toutes jambes, partie de jambes, prendre ses jambes à son cou, quel jeu de jambes ! Les 2 pieds sur terre, bon pied, bon œil, le joueur vise la ligne de court, le point gagnant. Sans perdre pied, il est au pied levé et fait des pieds et des mains pour éventuellement faire un pied de nez à son adversaire ! Le pied à l’étrier sur le court Philippe Chatrier, le joueur ne met pas les pieds dans le plat, il souhaite sortir vivant de son match en évitant d’avoir un pied dans la tombe !

Côté court, côté gradin, côté chic, côté village, côté loge, côté soleil, côté parapluie siglé : Roland Garros c’est 15 jours de matches pour atteindre la finale.

Out ! Filet ! Let ! Faaauuuteeee ! Et oui, l’arbitre de chaise est quelqu’un de haut placé !

Et quand cette foule, sur un point spectaculaire, se lève pour la hola, elle nous fait partager ses émotions : Olé !

De Borg à Mac Enroe en passant par Connors, Lendl, Noah, Agassi, Federer, mon chouchou d’aujourd’hui est le champion espagnol Nadal, de bleu vêtu, couleur du bon œil, gagnera-t-il son 11ème trophée ?

Le Tennis c’est comme la vie : il faut se battre pour devenir fort ; pour être fort, il faut se battre….

Balle, gloire et champion !

Jeu, set et match !

A vos balles !

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Domitille 6 juin 2018 at 14 h 24 min

    Bravo pour ce magnifique article, comment mieux décrire ce tournoi qui me met chaque année en émoi !

    • Reply Paquerette 6 juin 2018 at 21 h 43 min

      Merci Domitille pour ce très gentil commentaire qui me met également en émoi ! Bon Roland Garros 2018 !

    Leave a Reply