Lifestyle

CHRISTOPHE : « Les vestiges du Chaos » Tour

14 février 2018

CHRISTOPHE : « Les vestiges du Chaos » Tour

Christophe est remonté sur la scène pour son nouveau spectacle « les vestiges du Chaos » à la salle Pleyel le 21 novembre 2017. Sa tournée se poursuit en 2018 un peu partout en France.

 

« Le son c’est comme une fleur qui pousse sur un terrain vague, il faut l’arroser » Christophe

 

De la salle noire, s’illuminent des cubes aux néons fluorescents. Dans chacun d’eux, un musicien accompagne l’artiste. L’acoustique de la salle Pleyel est limpide. La voix cristalline de Christophe se diffuse en volutes. Nous sommes transportés dans « Les paradis perdus » du chanteur-poète ! Son piano est un bijou noir ébène où les mains de Christophe se promènent avec élégance et agilité.

L’assistance est envoûtée et charmée par ce concert éclatant de modernité. Perspicace, Christophe dialogue avec nous sur un ton humoristique. Son discours sur « l’objet énervant » où il évoque le prompteur qui, s’est effacé, fait sourire les spectateurs. Il nous raconte également la perte de son permis de conduire en 2000, qu’il peut désormais boire tranquille son Jack Daniel (« c’est pas du caramel »)…et comme son vrai prénom est Daniel…! Christophe nous dévoile, par ses nombreuses allusions, qu’il a le sens de l’autodérision…et finit par un « je suis cash ! » Génial et touchant !

Aujourd’hui et cinq ans après son dernier opus, Christophe nous livre son treizième album. Jean-Michel Jarre participe à l’écriture de « Les vestiges du Chaos » auteur des célèbres chansons « Les mots bleus » et « Les paradis perdus ». Il s’entoure également de Boris Bergman pour « Ange sale », Daniel Bélanger pour (« Tangerine » et « Drone »), Laurie Darmon pour « Océan d’amour », « Stella Botox » et « Tu te moques ».

Après avoir découvert avec enthousiasme ses nouveaux titres, nous plongeons dans le passé avec ses anciens tubes : un régal !

Ensemble, nous fredonnons et construisons avec Christophe, « des marionnettes » avec de la ficelle et du papier, elles sont jolies les mignonnettes….puis nous devenons dandy un peu maudit, un peu vieilli en entonnant « les paradis perdus ». D’une rencontre, nous chanterons avec l’artiste au piano  » je lui dirai les mots bleus, les mots qu’ont dit avec les yeux, tous ceux qui rendent les gens heureux … »  Ces mots-là empêchent de se sentir maux roses !

Puis, Christophe reprend la parole au micro, nous avisant qu’il ne fera pas de rappel. Avec son sourire en coin, il nous annonce « la plage alcaline…. »Alors, on devine la musique de son plus grand tube « Aline » standing ovation dans la salle, tout le monde se lève pour dessiner sur le sable son doux visage …et crier « Aline » pour qu’elle revienne !

 

En quittant la salle Pleyel, je deviens une marionnette envoûtée par les sonorités blues électro-rock de Christophe. Dans l’air du temps, il a su garder les codes de son époque tout en alliant à sa musique les tendances actuelles : un enchantement !

 

A votre tour !

 

Christophe poursuit sa tournée le 10 mars 2018 à Montpellier, le 12 mars à la Cité de la Musique-Philarmonie de Paris, le 17 mars à Mérignac, le 22 mars à Vannes, le 13 avril à Châteaurenard, le 14 avril à Six Fours.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply